accueil » publications

Images Secondes

55.00 €

Cet ouvrage a bénéficié du soutien de Maison Européenne de la Photographie (Paris) et de la Maison d’art Bernard Anthonioz (Nogent-sur-Marne) de la fondation nationale des arts plastiques, de l’ADAGP, de l’aide à l’édition de catalogues d’expositions du conseil général du Val-de-Marne, de la galerie Paci contemporary et du centre d’art image/imatge, à l’occasion des expositions “Images secondes” présentées à la Maison Européenne de la Photographie (Paris) et à la Maison d’art Bernard Anthonioz (4 février - 5 avril 2015) et “Le facteur sonne toujours deux fois” au centre d’art image/imatge (8 octobre 2015 - 16 janvier 2016).

Éric Rondepierre

» Date : February 2015
» ISBN : 978-2-919507-37-5
» Editeur : Loco
» Taille :  24 x 28 cm
» Pages :  224 » environ 400 reproductions en quadrichromie, couverture reliée pleine toile et marquage textes français / english

 
D’abord comédien, Éric Rondepierre se dirige ensuite — via la peinture — vers un travail photographique lié au cinéma. Son activité artistique joue sur les rapports dynamiques qu’entretiennent ces deux pratiques.
 
Au début des années 1990, il commence à explorer les « angles morts » du dispositif cinématographique. Son intervention consiste à choisir selon des critères bien définis, puis à photographier, des photogrammes (c’est-à-dire des images qui apparaissent sur l’écran 1/24e de seconde et qui sont invisibles lors d’une projection normale) pour ensuite les proposer sous la forme de tirages photographiques de grand format.
En spectateur, archiviste ou archéologue, Éric Rondepierre repère les images de films en relation avec des évènements “parasitaires, périphériques, accidents, micro-phénomènes qui n’ont plus le moindre rapport avec le cinéma”. Qu’il s’agisse de documenter la fiction ou de fictionnaliser le document, le travail d’Éric Rondepierre guette les aberrations du dispositif filmique, authentifie les décalages, les métamorphoses d’images orphelines, provoque des rencontres, des hybridations, élabore des hypothèses…
Images secondes reprend l’ensemble des séries que l’artiste a réalisées depuis plus de vingt-cinq ans et est accompagné d’essais inédits de Jacques Rancière et de Catherine Millet.
55.00 €

éditeurs

dernières publications

Images Secondes

Cet ouvrage a bénéficié du soutien de Maison Européenne de la Photographie (Paris) et de la Maison d’art Bernard Anthonioz (Nogent-sur-Marne) de la fondation nationale des arts plastiques, de l’ADAGP, de l’aide à l’édition de catalogues d’expositions du conseil général du Val-de-Marne, de la galerie Paci contemporary et du centre d’art image/imatge, à l’occasion des expositions “Images secondes” présentées à la Maison Européenne de la Photographie (Paris) et à la Maison d’art Bernard Anthonioz (4 février - 5 avril 2015) et “Le facteur sonne toujours deux fois” au centre d’art image/imatge (8 octobre 2015 - 16 janvier 2016). | February 2015

Paul Pouvreau

Editions Filigranes Aide à l'édition du Cnap (2003) Avec Espace des arts (Colomiers : PArc Saint-Léger Centre d'art contemporain (Pougues-les-Eaux) ; Frac Alsace (Sélestat) ; Galerie Les Filles du Calvaire (Paris) ; Direction générale des affaires culturelles de la ville de Marseille ESBAM Ecole supérieure des beaux-arts de Marseille | July 2013

Regards de l'égaré

Projet entamé en 2011, “Regards de l’égaré” d’Anne-Lise Broyer s’inspire de deux textes de Marguerite Duras, La Maladie de la mortet L’Homme atlantique. | June 2013

Georges petit-petit-petit magazine — n° ampoule

Georges, petit – petit – petit magazine, revue alternative créée par les Éditions Grains de Sel, pour les enfants ni trop petits ni trop grands (dès 7-8 ans et jusqu’à 12 ans). Mais aussi pour les plus grands qui s’intéressent au graphisme et à l’illustration.Un magazine décalé et exigeant qui stimule la curiosité et revisite les traitements traditionnels des magazines pour enfants. | November 2012

Georges petit-petit-petit magazine — n° machine à laver

Georges, petit – petit – petit magazine, revue alternative créée par les Éditions Grains de Sel, pour les enfants ni trop petits ni trop grands (dès 7-8 ans et jusqu’à 12 ans). Mais aussi pour les plus grands qui s’intéressent au graphisme et à l’illustration.
Un magazine décalé et exigeant qui stimule la curiosité et revisite les traitements traditionnels des magazines pour enfants. | September 2012